Geneviève,

Au nom de tous les membres de la FRANA je te présente nos sincères condoléances, Marcel était un homme engagé pour ses, vos, radios et même au delà,  j’aimais discuter avec lui, et je ne pense pas être le seul, sur les problème techniques et les solutions qu’il me donnait toujours. 

J’aimais nos discussions et les moments (aux repas entr’autres) tranquilles qui nous permettaient justement de parler ensemble de pleins de sujets qui nous étaient communs.

Chaque fois que nous aurons un souci technique nous nous dirons:

-“Qu’aurait fait Marcel pour le résoudre?”

Marcel, homme de l’ombre, homme discret, “de derrière le rideau”, je me reconnaissais en lui, comme tant d’autres bénévoles de nos radios, déjà il nous manque. 

Tous ces bénévoles t’embrassent fort, Geneviève et te soutiennent dans ces moments difficiles.

Très grosses bises de nous tous.

Patrick,